Archives : novembre 2014

Coalition Mondiale du Parkinson

logo_WPC

Avec la collaboration des organisations partenaires de la Coalition Mondiale du Parkinson, les Fondations Davis Phinney, Wilkins Parkinsons et la Fondation National Parkinsons se sont unis pour présenter le Parkinson’s Disease Southern Symposium. La majorité des événements sont gratuits! Pour plus d’informations: www.pdsummit.org

Une anomalie génétique pourrait être à l’origine de l’apparition précoce de la maladie de Parkinson

Une équipe de recherche canadienne a récemment découvert un lien entre l’apparition précoce de la maladie de Parkinson et un morceau d’ADN manquant sur le chromosome 22. Des résultats qui apportent un nouvel éclairage sur les altérations génétiques à l’origine de cette pathologie.

http://www.parkinson-infos.fr/actualites/une-anomalie-genetique-pourrait-etre-lorigine-de-lapparition-precoce-de-la-maladie-de

Le venin d’abeille contre la maladie de Parkinson

Une observation clinique a mis des chercheurs sur la piste d’un nouveau traitement contre la maladie de Parkinson. L’injection de venin d’abeille freinerait la dégénérescence lente et progressive des neurones à dopamine. L’étude présente les premiers résultats de cette technique et apporte un espoir dans le combat contre ce trouble neurodégénérescent.
L’idée d’utiliser le venin d’abeille vient d’une observation clinique. “Un patient apiculteur par ailleurs atteint de la maladie de Parkinson a subi des injections mensuelles de venin d’abeille pour se faire désensibiliser. Les symptômes liés à sa maladie de Parkinson régressaient avec le temps. Il prenait moins de médicaments, il se sentait mieux. Cela nous a intrigués, nous avons même filmé le patient pour essayer de comprendre ce phénomène” raconte Andreas Hartmann. Suite à cette observation étonnante, les études se sont centrées sur le venin d’abeille et plus particulièrement sur l’un de ses composants actifs : l’apamine Celle-ci régule certaines fonctions qui auraient un impact sur la survie des neurones dopaminergiques.
https://www.mysciencework.com/news/10124/le-venin-d-abeille-contre-la-maladie-de-parkinson

Quand la marche devient hésitante

Une étude de l’Université de Newcastle révèle une association claire entre une démarche trainante et une aggravation des troubles cognitifs dans la maladie de Parkinson. Ses conclusions, présentées dans la revue Frontiers in Aging Neuroscience, qui précisent les changements subtils dans le schéma de marche des patients atteints de Parkinson, constituent une première base simple de détection précoce des patients les plus à risque de démence.

http://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/parkinson-quand-la-marche-devient-hesitante_13077.htm

Maladie de Parkinson : la dopamine serait responsable de troubles du comportement

Les médicaments à base de dopamine pour traiter la maladie de Parkinson seraient responsables de comportements compulsifs, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue medicale JAMA Internal Medicine. En effet, ils provoqueraient des troubles tels que l’hypersexualité, la cleptomanie ou l’addiction au jeu.
« Nos résultats confirment que la dopamine peut générer des troubles du comportements. Les avertissements devraient être plus clairs et plus précis sur tous les médicaments composés de dopamine » conclut le chercheur.

http://www.topsante.com/medecine/troubles-neurologiques/parkinson/vivre-avec/maladie-de-parkinson-les-medicaments-a-base-de-dopamine-seraient-responsables-de-72459