Archives : Actualités

Témoignages de personnes atteintes de maladie de Parkinson : Carl Montpetit

post

L’histoire complète peut être lue ici: http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/chroniques/isabelle-legare/201704/12/01-5087996-secoue-par-le-parkinson-a-45-ans.php

«Carl Montpetit a pour mentor l’acteur Michael J. Fox, une admiration qui n’a rien à voir avec sa performance dans Retour vers le futur, mais avec sa façon de vivre avec le Parkinson, un nom qui ne relève pas de la fiction.

Le physiothérapeute est également atteint de cette maladie qui se manifeste principalement par des troubles du mouvement. Le verdict a été prononcé il y a deux ans. Carl Montpetit avait 43 ans, un âge où on ne s’attend pas à recevoir un diagnostic qui frappe «comme un coup de 2 X 4 en pleine face». … M. Montpetit a consulté un neurologue qui lui a fait passer une impressionnante batterie de tests. La maladie de Parkinson n’est pas toujours facile à déceler, surtout avant l’âge de 50 ans.

«C’est bizarre à dire, mais après des mois d’attente et de stress, j’étais soulagé. Je pouvais mettre un nom sur ce que j’avais. Oui, le Parkinson est une maladie dégénérative, mais elle n’est pas mortelle», rappelle celui qui a perdu le sens de l’odorat. Ainsi, Carl Montpetit sirote son café corsé sans pouvoir en apprécier le parfum. C’est dommage, mais il n’y peut rien. C’est la vie, la sienne et celle de milliers d’hommes et femmes qu’il souhaite encourager. »

Pour savoir plus sur Carl Montpetit et son histoire avec la maladie de Parkinson:

http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/chroniques/isabelle-legare/201704/12/01-5087996-secoue-par-le-parkinson-a-45-ans.php

Le Réseau Parkinson Québec au congrès provincial Parkinson Québec

post

Le Réseau Parkinson Québec ainsi que plusieurs de ses membres étaient présents au congrès provincial Parkinson Québec qui se tenait à Sherbrooke les 3, 4 et 5 Mai dernier.

L’occasion pour le directeur Dr Edward Fon  ainsi que Dr Nicolas Dupré, membre du comité exécutif du réseau, de rappeler l’état de la recherche et les perspectives d’avancées futures.

Pour en savoir plus:

http://www.lapresse.ca/la-tribune/actualites/201705/05/01-5095332-cinq-annees-de-plus-de-qualite-de-vie.php

Clip radio: http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/Ecoutez-l-estrie/episodes/380437/audio-fil-du-jeudi-4-mai-2017/7718179-2359 

Clip vidéo: http://www.tvanouvelles.ca/2017/05/04/le-parkinson-de-nombreux-defis-au-quotidien

Rappel: R à Québec 2017

post

R à Québec 2017 c’est:

  • Deux jours d’ateliers et de conférences pour les utilisateurs et les développeurs du langage R et de son environnement.
  • Un colloque interdisciplinaire rassemblant chercheurs, étudiants, praticiens et professionnels des milieux académiques, gouvernementaux et industriels.
  • Le plus grand évènement de la sorte en Amérique du Nord en français. Trois ateliers de formation et une trentaine de conférences.

http://rpq-qpn.ca/blog/r-a-quebec-2017

R à Québec 2017 aura lieu les 25 et 26 mai prochains à l’Université Laval. C’est votre dernière chance de participer à un événement interdisciplinaire rassemblant chercheurs, étudiants, praticiens et professionnels des milieux académiques, gouvernementaux et industriels. Ce premier colloque d’envergure au Québec, dédié spécifiquement à l’utilisation de R, favorisera le transfert d’expertise entre les disciplines, l’avancement des pratiques et, pour certains, le passage vers l’environnement R. Vous avez envie d’être des nôtres? Inscrivez-vous vite! Il ne reste qu’une trentaine de places sur les 200 disponibles.

Pour toute information sur R à Québec 2017, contactez Natacha Fontaine (raquebec@ulaval.ca) ou visitez notre site web (http://raquebec.ulaval.ca).

 

Le congrès vivre l’espoir organisé par Parkinson Québec

post

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer en grand nombre au congrès vivre l’espoir organisé par Parkinson Québec.

Date: du 3 au 5 mai 2017

Lieu:  Hôtel Delta de Sherbrooke (2685 rue King, Sherbrooke, Québec, J1L 1C1)

Retrouvez toutes les informations en cliquant sur le lien suivant:

http://parkinsonquebec.ca/activite/congres-provincial-2017-vivre-lespoir/

Xadago: un nouveau traitement pour les patients souffrant de fluctuations motrices : périodes « off »

post

Un nouveau médicament a été approuvé pour le contrôle des symptômes de la maladie de Parkinson chez les personnes qui prennent de la Levodopa, mais qui souffrent de périodes durant lesquelles le traitement semble inefficace.

« La Food and Drug Administration (FDA) a approuvé un nouveau médicament appelé Xadago (safinamide) de Newron Pharmaceuticals pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson (PD) qui prennent de la lévodopa mais éprouvent des périodes « off ». Les périodes dites « off » sont des moments pendant lesquels il y a une réapparition des symptômes Parkinsoniens (tremblements, difficultés à marcher, etc…) malgré la prise de traitement. Ces périodes sont plus fréquentes à mesure que la maladie progresse.

Xadago est indiqué comme traitement complémentaire pour les personnes traitées par lévodopa / carbidopa. L’innocuité et l’efficacité de Xadago ont été évaluées dans deux essais cliniques qui comprenaient 1 194 participants. Ces études ont mis en évidence que, comparativement aux personnes prenant un placebo, celles sous Xadago ont connu plus de périodes « on » (symptômes parkinsoniens diminués) et moins de périodes « off » (Réapparition des symptômes parkinsoniens).

Pour en savoir plus sur cette nouvelle option de traitement, lisez le lien ci-dessous:

Https://www.michaeljfox.org/foundation/news-detail.php?fda-approves-xadago-or-parkinson-disease

Cours de Boxe pour personnes atteintes de la maladie de Parkinson avec Marie-Éve Robillard

post

 

« La boxe aurait des effets bénéfiques sur la condition physique et psychologique, et pourrait même contribuer à diminuer l’intensité des symptômes associés à la maladie de Parkinson. Les études démontrent notamment que la boxe adaptée est une activité sécuritaire, qui suggère des bénéfices à long-terme tels que l’amélioration de l’équilibre, de la démarche et de la qualité de vie. » Marie-Éve Robillard est un kinésiologue et physiologiste de l’exercice qui offre les services suivants:

- Cours de boxe adaptée Parkinson (offerts à Laval, Longueuil et Montréal)
- Séances de musculation en groupe
- Séances de flexibilité/posture en groupe
- Évaluation de la condition physique
- Entraînement privé et semi-privé

À venir: groupe d’exercice pour les jeunes diagnostiqués (35-59 ans environ).

Tous les services sont offerts en gymnase (dans Rosemont) et aussi à domicile. Pour en savoir plus:

http://www.meverobillard.com/

À propos de Marie-Éve Robillard, M.Sc:

Je suis kinésiologue et physiologiste de l’exercice, certifiée par la Société Canadienne de Physiologie de l’Exercice (SCPE) et par l’American College of Sport Medicine (ACSM).  Titulaire d’un baccalauréat en kinésiologie de l’UQAM, j’ai réalisé mon mémoire de maîtrise en physiologie de l’exercice avec un projet portant sur les individus obèses et métaboliquement en santé. Curieuse et intéressée par l’effet de l’exercice sur diverses maladies chroniques, j’ai approfondi mes connaissances et compétences en effectuant un second diplôme de cycle supérieur en kinésiologie clinique (spécialités : maladies cardiaques, pulmonaires, métaboliques et neurodégénératives) à l’Université Laval.

Ma passion pour l’activité physique, le besoin évoqué par plusieurs de mes clients atteints de maladies chroniques, ainsi que mon grand intérêt pour la compréhension et l’adaptation de l’exercice selon chaque pathologie, m’ont mené à démarrer mon entreprise, afin d’offrir des services de qualité en kinésiologie, à la fois personnalisés et adaptés aux besoins particuliers de cette clientèle.

Ma mission est de vous guider, de vous motiver, et si possible, de vous transmettre ma passion pour l’activité physique afin de vous aider à bouger plus régulièrement, à atteindre vos objectifs et à améliorer votre qualité de vie.

Un video sur Marie-Éve et l’exercise avec la maladie de Parkinson:

https://www.youtube.com/watch?v=npAr2aMP68I

Le gène des roux pourrait être le lien manquant entre le mélanome et la maladie de Parkinson

post

Les chercheurs savent depuis longtemps que le fait d’avoir soit une maladie de Parkinson, soit un mélanome augmente le risque de développer l’autre maladie, mais la raison de ce lien n’est pas encore clairement établie. Les résultats de l’étude financée par le MJFF, menée par Xiqun Chen, MD, PhD, du Massachusetts General Institute pour les maladies neurodégénératives, indiquent que le variant de gène MC1R, responsable de la coloration rousse des cheveux et blanche de la peau, pourrait en être la cause.
Ce gène qui dicte la couleur des cheveux et de la peau, lorsqu’il est plus léger, fournit moins de protection contre le soleil et contribue au risque de mélanome. Le même gène pourrait également avoir un impact sur la production de dopamine, le neurotransmetteur déficitaire dans la maladie de Parkinson. Chez les souris « rousses » qui ont le variant de gène MC1R, le taux de dopamine cérébrale est diminué et les cellules dopaminergiques présentent une sensibilité accrue aux substances potentiellement dommageables.

Pour en savoir plus sur cette intéressante découverte publiée sur le site de Michael J Fox, cliquez ici.

La boxe, riposte à la maladie de Parkinson

post

Entraînement de boxe olympique, sans contact, adapté à VOTRE condition. Apprenez les techniques de boxe tout en améliorant votre condition physique: coordination, équilibre, endurance, etc.

NeuroMotrix et le Centre Sportif Ludus offrent des cours de boxe spécialement conçus pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Les cours sont également ouverts aux personnes avec d’autres problèmes de santé ainsi qu’aux accompagnateurs!

Vous utilisez des gants de boxe, des punching bags, des ballons vitesse et le tout se passe dans un club de boxe, sous la supervision d’un kinésiologue de NeuroMotrix et un entraîneur de boxe certifié du Centre Sportif Ludus.

Lieu: Centre sportif Ludus, 6002 Boulevard des Grandes-Prairies, Montréal H1P 1A2

Horaire du 7 mars au 23 mai 2017:

Mardi 14h à 15h : Niveau I

Mardi 15h à 16h : Niveau II

7 et 14 mars, cours gratuits, venez essayer !

Pour en savoir plus ou vous inscrire: 514-946-9010 ou info@neuromotrix.com

La dépression, l’anxiété et la maladie de Parkinson

post

« La dépression et l’anxiété sont les symptômes non moteurs les plus fréquents associés à la maladie de Parkinson. Ils peuvent apparaitre suite à l’annonce du diagnostic de Pakinson ou lors de l’adaptation à l’évolution des symptômes, mais ils sont aussi sous-jacents à la maladie elle-même »

Pour en savoir plus sur ces aspects plus particuliers de la maladie de Parkinson, regardez la vidéo en cliquant sur le lien suivant de la Michael J Fox Founation, section « demandez au médecin / Ask the MD »

https://www.michaeljfox.org/foundation/news-detail.php?ask-the-md-depression-and-anxiety-in-parkinson-disease&et_cid=791277&et_rid=106459238&

LA FONDATION PARKINSON NOMME JOHN L. LEHR EN TANT QUE DIRECTEUR GÉNÉRAL

post

John L. Lehr est chargé de développer la mission de la Fondation

Accélérer la science et les soins reliés à la maladie de Parkinson

NEW YORK & MIAMI – Le 10 janvier 2017 – Le conseil d’administration de la Fondation Parkinson a annoncé aujourd’hui la nomination de John L. Lehr, un dirigeant à but non lucratif, à titre de chef de la direction. L’embauche fait suite à la fusion récente de deux associations sans but lucratif sur la maladie de Parkinson: la Fondation nationale de la maladie de Parkinson, basée à Miami, et la Fondation de la maladie de Parkinson, dont le siège est à New York.

John W. Kozyak, Esq., Président du conseil de la Fondation pour la maladie de Parkinson, a déclaré: «L’arrivée de John est un important indicateur de notre engagement à accélérer la science et les soins pour la maladie de Parkinson au nom des millions de personnes à travers le monde vivant avec la maladie – Nous sommes convaincus que sa grande expérience, ses connaissances et ses compétences – ainsi que sa passion pour notre mission – ajouteront un élan à notre lutte contre la maladie de Parkinson ».

Lehr apporte à la Fondation de la maladie de Parkinson plus de deux décennies d’expérience de collecte de fonds et de gestion à but non lucratif. Il a fait ses preuves dans les secteurs bénévoles de la santé et de la recherche médicale, en menant des campagnes de financement réussies et en mettant en œuvre des programmes qui ont fait progresser les missions des organismes qui travaillent à améliorer la vie des personnes atteintes de maladies chroniques.

«Je suis honoré de diriger la Fondation de la maladie de Parkinson à un moment aussi crucial, au cours duquel les besoins de la communauté et le potentiel de la science sont plus grands que jamais», a déclaré M. Lehr. «Tout au long de ma carrière, je me suis concentré sur la nécessité de veiller à ce que les organisations sans but lucratif aient le plus grand impact sur les collectivités qu’elles desservent. En tant que PDG, je suis impatient d’écouter la communauté  Parkinson et de répondre à ses préoccupations avec diligence ».

Lehr travaillera en étroite collaboration avec le conseil pour orienter sa mission d’investir dans la recherche scientifique prometteuse dans le but de d’enrayer la maladie de Parkinson et d’améliorer la vie des personnes atteintes de cette maladie et de leurs familles, grâce à une amélioration des traitements et un meilleur soutien.

Lehr a été sélectionné dans un processus complet conduit par un comité de recherche du conseil d’administration avec le soutien de Russell Reynolds, un cabinet de recrutement de cadres.

À propos de la Fondation de la maladie de Parkinson
La Fondation de la maladie de Parkinson travaille pour un monde sans maladie de Parkinson. Fondée par la fusion de la Fondation nationale de la maladie de Parkinson et de la Fondation de la maladie de Parkinson en août 2016, la Fondation a pour mission d’investir dans des recherches scientifiques prometteuses qui mettront fin à la maladie de Parkinson et amélioreront la vie des personnes atteintes. Les traitements, le soutien et les meilleurs soins. Pour plus d’information, visitez www.parkinsonsfoundation.org ou appelez le (800) 4PD-INFO (473-4636) ou (800) 457-6676.