Comprendre la résilience et la maladie en utilisant le langage et le cerveau pour prédire les résultats individuels

Titre: Comprendre la résilience et la maladie en utilisant le langage et le cerveau pour prédire les résultats individuels

Chercheur principal:
Denise Klein, PhD – Professeure agrégée, Neurologie et Neurochirurgie / | Université McGill |

Neuropsychologue, Groupe neurosciences cognitives, Institut neurologique de Montréal /

Directeur, Centre de recherche sur le cerveau, la langue et la musique, Faculté de médecine

Co-investigateur:
Michael Petrides, PhD – Professeur – Département de psychologie – Institut neurologique de Montréal – Université McGill

Collaborateurs:

Elise B. Barbeau, Ph.D., boursière postdoctorale

Shanna Kousaie, MSc

Site de l’étude: Institut neurologique de Montréal

Objectifs: Le but de ce projet est d’évaluer le lien entre des changements subtils de la parole détectée tôt (et idéalement via un enregistrement à distance via une application Web / mobile) avec des changements de circuits cérébraux spécifiques mesurés avec une IRM de diffusion améliorée et une connectivité au repos. Ceci pour la prédiction précoce de la maladie et l’intervention thérapeutique précoce afin de favoriser l’amélioration maximale. Les mesures quantitatives des changements subtils de la parole et leurs liens avec des circuits cérébraux spécifiques fourniront également une base de référence pour l’évaluation des interventions thérapeutiques.

Tests:
1: Test de phonation soutenue

2: Discours spontané
Décrire une image