Les biomarqueurs comportementaux et de neuroimagerie de la maladie de Parkinson: le volet comportemental – Doyon – UdeM et McGill

Titre de l’étude : Les biomarqueurs comportementaux et de neuroimagerie de la maladie de Parkinson: le volet comportemental

Chercheur principal:

Julien Doyon Ph. D., chercheur au Centre de recherche de l’IUGM

 Co-Chercheur:

Ovidiu Lungu Ph. D, chercheur au Centre de recherche de l’IUGM

 Collaborateurs :

Arnaud Boutin Ph.D., stagiaire postdoctoral au Centre de recherche de l’IUGM.

Ella Gabitov Ph. D., stagiaire postdoctoral au Centre de recherche de l’IUGM.

Site de l’étude : Centre de recherche de l’IUGM (CRIUGM)

Objectif de l’étude :

L’objectif de ce projet de recherche vise à identifier et à mieux comprendre les effets de la maladie de Parkinson sur le plan comportemental.

L’objectif spécifique de l’étude actuelle est de recueillir des données sur la performance comportementale dans cinq tâches motrices qui mesurent plusieurs compétences motrices. Nous prévoyons recueillir ces données chez des participants en bonne santé, ainsi que chez des individus atteints de la maladie de Parkinson, à divers stades de sévérité.

Pour la réalisation de ce projet de recherche, nous comptons recruter 220 participants en bonne santé et 40 participants atteints de la maladie de Parkinson, hommes et femmes, âgés entre 18 et 75 ans.

 

Procédure :

Pour participer à cette étude, nous exigeons votre présence à une séance de tests d’une durée de deux heures (120 minutes). Pendant ce temps, vous compléterez un questionnaire sociodémographique et de dépistage et effectuerez cinq tâches motrices différentes à l’aide de trois ordinateurs différents / écrans tactiles. Les tâches sont très simples et ne nécessitent pas que vous ayez une expérience préalable approfondie avec l’équipement.

  1. I.           Questionnaire sociodémographique et de dépistage (approximativement 15 minutes)
  2. II.         Tâche d’apprentissage moteur séquentiel (approximativement 15 minutes)
  3. III.       Tâche « suivez le disque » (approximativement 20 minutes)
  4. IV.       Tâche de chronométrage moteur (approximativement 15 minutes)
  5. V.         Tâche d’interception motrice (approximativement 20 minutes)