Déclin cognitif et hypotension orthostatique

Titre de l’étude: Association entre le déclin cognitif et l’hypotension orthostatique chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Chercheur principal: Dr. Ron Postuma

Co-chercheure: Dre. Silvia Rios Romenets

Adresse du site: CUSM-Hôpital général de Montréal, 1650 avenue Cedar, L7-312, Montréal, Québec H3G 1A4

 Résumé: La maladie de Parkinson s’accompagne de difficultés motrices ainsi que de plusieurs symptômes non-moteurs invalidants. Récemment, plusieurs éléments semblent démontrer qu’une chute de la pression sanguine lors du passage de la position couchée à la position debout (nommée hypotension orthostatique) est associée à des problèmes de concentration et de mémoire. L’explication d’une telle association est encore méconnue, mais une possibilité serait que cette chute de pression sanguine soit responsable de certains problèmes cognitifs (plus particulièrement les fluctuations au cours desquelles les gens passent d’un état normal à un état très diminué dans un intervalle de temps très court). Il existe plusieurs médicaments pouvant aider à prévenir la chute de pression sanguine ce qui pourrait potentiellement traiter certaines des fluctuations cognitives.

But de l’étude: Les chercheurs planifient donc de tester si ces fluctuations cognitives sont associées à l’hypotension orthostatique. De plus, les chercheurs voudraient déterminer si le traitement de l’hypotension orthostatique peut s’avérer utile sur le plan cognitif.