Effets de la maladie de Parkinson sur la cognition sociale et la communication

Chercheur principal:

Marc Pell, Ph. D, professeur à l’Université McGill

Co-chercheurs:

Noémie Auclair-Ouellet, Ph. D, professeure à l’Université McGill

Natalie Phillips, Ph. D, professeure à l’Université Concordia

Site de l’étude:

Centre for Research on Brain, Language and Music

Objectif de l’étude:

Le projet de recherche étudie comment la maladie de Parkinson affecte les compétences en communication et en traitement du langage et comment le cerveau est organisé pour ces aspects de la communication.

Procédure:

Les tests se dérouleront sur 2 à 3 sessions, chaque session ne devrait pas durer plus de deux heures. Tout d’abord, une évaluation des fonctions exécutives et de la théorie de l’esprit sera réalisée. Ensuite, les participants se produiront dans le jeu de confiance, une méthodologie qui modélise les décisions dans des contextes d’interaction sociale.