Évaluation pré-clinique et clinique des enchevêtrements neurofibrillaires en utilisant un nouveau ligand de tau [18F]PI-2620, et de la densité synaptique en utilisant un nouveau ligand [18F]SDM-8 : une étude pilote

Chercheur principal : Pedro Rosa-Neto MD PhD, centre de recherche et d’études sur le vieillissement de l’Université McGill

Co-chercheurs :

Tharick Pascoal, MD

Mira Chamoun, PhD

Sulantha Mathotaarachchi, MSc

Joseph Therriault, BA

Cécile Tissot, BSc

Collaborateurs :

Dr. Gassan Massarweh, PhD

Dr. Jean-Paul Soucy, MD, MSc

Sites de l’étude : centre de recherche et d’études sur le vieillissement de l’Université McGill, Centre de recherche Douglas, Institut et hôpital neurologique de Montréal

Objectif de l’étude :

Des imageries cérébrales sont aujourd’hui utilisées pour voir les taux de protéines anormales et leur localisation dans le cerveau. L’une de ces protéines, tau, qui se traduit sous forme d’enchevêtrements neurofibrillaires, n’a pas encore de traceur assez précis. En avoir un nous permettrait de comprendre mieux la maladie. Dans cette étude, nous allons étudier si un nouveau ligand de tau aurait pour seule cible cette protéine, chez des personnes contrôles, des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et des personnes atteintes de paralysie supranucléaire progressive. De plus, deux autres traceurs seront utilisés : l’une de façon  à étudier la possible perte de neurones qui a lieu dans le cerveau des catégories de participants, et l’autre le dépôt d’amyloïde, autre protéine caractéristique de la maladie d’Alzheimer.

Procédure :

10 participants témoins sans problèmes cognitifs seront recrutés pour les évaluations de base et de suivi de 2 ans, ainsi que 10 sujets atteints de la maladie d’Alzheimer, 10 atteints de paralysie supranucléaire progressive et 10 patients atteints de la maladie de Parkinson (40 participants au total).

Il y aura 2 séries principales d’évaluations. Chaque série se déroulera sur 4 visites. Une évaluation intermédiaire par entrevue téléphonique aura lieu tous les six (6) mois après l’évaluation initiale. La durée totale est d’environ 2 ans.

Évaluations :

- Échantillons biologiques

- Évaluation neuropsychologique

- Prélèvement de sang

- Ponction lombaire

- Imagerie par résonance magnétique

- Scanner TEP