IDENTIFICATION D’UN PROFIL D’ATTEINTE OLFACTIVE SPÉCIFIQUE À LA MALADIE DE PARKINSON

Titre du projet de recherche :          

IDENTIFICATION D’UN PROFIL D’ATTEINTE OLFACTIVE SPÉCIFIQUE À LA MALADIE DE PARKINSON

 

Chercheuse responsable du projet de recherche :

Émilie Aubry-Lafontaine, doctorante en sciences biomédicales, département d’anatomie de l’UQTR

 

Membres de l’équipe de recherche :

Direction du Dr Johannes Frasnelli, professeur titulaire, Département d’anatomie de l’UQTR

Chloé Migneault-Bouchard, étudiante stagiaire;

Cécilia Tremblay, candidate au Ph. D., UQTR.

 

Site de l’étude:

laboratoire de la Chaire de recherche en neuroanatomie chimiosensorielle de l’UQTR.

 

Objectifs et résumé du projet de recherche

Les objectifs de ce projet de recherche sont :

-  Évaluer les composantes de l’olfaction chez des patients atteints de la maladie de Parkinson (MP), comparativement avec des patients souffrants d’anosmie (aucune odorat) ou d’hyposmie (odorat très faible) sans atteintes neurodégénératives (maladie neurodégénérative).

-  Déterminer les fonctions cognitives altérées chez les patients anosmiques ou hyposmiques sans atteintes neurodégénératives, comparativement aux patients aux prises avec la MP.

-  Établir une batterie de test clinique appuyant un diagnostic précoce de la MP.

 

Nature et durée de la participation

1: Répondre à un questionnaire d’évaluation de état affectif (niveau de stress et d’anxiété).

2: Effectuer la batterie de test d’évaluation de l’olfaction (discrimination, identification, seuil, rétro-olfaction).

3: Évaluation du  seuil de perception visuelle.

4: Évaluation de la mémoire de travail.

5: Effectuer le test de commission, qui évalue la flexibilité cognitive.

Les tests seront effectués dans le laboratoire de la Chaire de recherche en neuroanatomie chimiosensorielle de l’UQTR.

La durée totale est de maximum 3 heures et elle peut être effectuée en une ou deux séances.