Imagerie des structures du cerveau impliquées dans la marche humaine chez des personnes atteintes de la maladie de Parkinson – Paquette, PhD, Dr Soucy, MD – Université McGill

Titre de l’étude : Imagerie des structures du cerveau impliquées dans la marche humaine chez des personnes atteintes de la maladie de Parkinson

Chercheurs principaux :

Caroline Paquette, Ph.D., Professeure adjointe – Département de kinésiologie et d’éducation physique, Faculté des sciences de l’éducation, Université McGill

Dr. Jean-Paul Soucy, M.D., Professeur agrégé – Centre d’imagerie cérébrale McConnell, Institut neurologique de Montréal, Université McGill

Coordonnatrice : Trina Mitchell

Site de l’étude : Université McGill / Département de kinésiologie et d’éducation physique / Institut neurologique de Montréal / Centre de l’imagerie cérébrale McConnell

Objectif de l’étude : Avec cette étude nous étudions les régions du cerveau qui sont impliquées dans le contrôle de notre trajectoire de marche. Nous voulons comprendre comment le cerveau se réorganise avec la maladie de Parkinson afin de garder la capacité de marcher.

Résumé : Vingt-quatre sujets souffrant de la maladie de Parkinson (n = 12 qui  rapportent du blocage moteur et n = 12 qui ne rapportent pas de blocage moteur) ainsi que 12 sujets contrôle appareillés en fonction de l’âge et du genre participeront à cette étude. Les sujets recevront chacun 2 sessions de tomographie par émission de positrons 18-fluordeoxyglucose (18F-FDG PET). Cette méthode utilise un analogue de glucose radiomarqué pour permettre le suivi du métabolisme du glucose dans le cerveau pendant les tâches de marche. Une session consistera en une tâche de démarche dirigée et l’autre sera en marche droite («automatique»). La tâche de marche droite sera la tâche de référence et sera donc soustraite de la tâche de démarche dirigée pour révéler des activations / désactivations cérébrales spécifiques à la direction de la locomotion. Enfin, une analyse d’imagerie par résonance magnétique anatomique (IRM) sera obtenue pour spécifier des régions de métabolisme de glucose augmenté et diminué.

Procédure :

La participation à cette étude implique 3 visites décrites ci-dessous.

Visite 1 (durée : 1.5 h) : Le but de cette visite est de compléter quelques questionnaires et formulaires (tel que ce formulaire de consentement), de prévoir les prochaines visites et de visiter les installations de recherche. Par cette visite, nous voulons nous assurer que vous pouvez marcher notre parcours à obstacle durant 30 minutes et qu’aucune raison ne vous empêche de participer à cette étude.

Visites 2 et 3 (durée: 2 h chacune): L’objectif de ces visites est de prendre des images de votre cerveau pendant la marche. Lors d’une de ces visites, on vous demandera de marcher tout droit et de marcher autour d’un parcours à obstacles lors de l’autre. Ces visites seront séparées d’au moins une semaine.

2 différentes techniques d’imagerie seront utilisées :

- TEP (Tomographie par émission de positrons) aux visites 2 et 3.

- IRM (Imagerie par résonance magnétique) un seul examen à la visite 3.