Exercice cardiorespiratoire et apprentissage moteur

Titre de l’étude: Effet de l’exercice cardiorespiratoire sur l’apprentissage moteur dans la maladie de Parkinson

Chercheur principal : Julien Doyon, PhD

Collaborteur: Louis Bherer, PhD

Site de l’étude : IUGM 4545 chemin Queen-mary, Montréal, Qc, H3W 1W4

Résumé: La maladie de Parkinson est la seconde maladie neurodégénéraive après la maladie d’Alzheimer qui affecte non seulement la capacité fonctionnelle mais également diminue la qualité de vie. Récemment, plusieurs études ont été menées afin d’explorer les effets de l’activité physique, particulièrement l’exercice cardiorespiratoire, chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. Au cours des dernières années, quelques chercheurs ont examiné l’effet de la musique, particulièrement, des rythme musicaux préférés, afin d’alléger les déficits moteurs chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. Toutefois, les mécanismes de cet effet demeurent très peu élucidés.

But de l’étude : L’objectif principal de la présente étude est d’investiguer les effets de l’exercice cardio avec ou sans rythmes musicaux préférés chez les patients atteints de la maladie de Parkinson sur l’apprentissage moteur. Plus précisément, grâce à des techniques l’équipe de recherche vise à grâce à des techniques de neuro-imagerie et approches d’analyse des réseaux, d’identifier les mécanismes neuronaux responsables des changements et comprendre ces impacts sur les capacités motrices et la qualité de vie.