Stimuler par la lumière la vigilance et les performances cognitives chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson

Chercheur principal:

Julie Carrier, Ph. D, professeure titulaire à l’Université de Montréal

Site de l’étude:

Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal

Centre d’Études Avancées en Médecine du Sommeil de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

Objectif de l’étude:

La lumière joue un rôle important dans plusieurs fonctions physiologiques (régulation hormonale, du sommeil, de la vigilance). À ce jour, aucune étude n’a investigué l’impact de la lumière sur la vigilance et la performance chez des patients présentant la maladie de Parkinson (MP). Ce projet de recherche a pour objectif de stimuler la vigilance et les performances cognitives chez des patients présentant la maladie de Parkinson.

Pour la réalisation de ce projet, nous comptons recruter 20 participants, hommes et femmes âgés de 60 à 80 ans présentant la maladie de Parkinson.

Procédure:

La durée totale de la participation à ce projet de recherche est d’environ 11 heures, sous forme de 3 visites. Deux visites comportant des questionnaires, une évaluation neuropsychologique et une évaluation par un optométriste, le tout totalisant 4 heures. Une troisième visite au laboratoire pour les expérimentations de lumières, de vigilance et de performances cognitives. Cette visite durera toute la journée (7h), incluant des pauses et collations.