Troubles du sommeil dans la maladie de Parkinson

Journal of Parkinson’s Disease 4 (2014) 211–221

DOI 10.3233/JPD-130301

IOS Press

Les patients atteints de la maladie de Parkinson présentent fréquemment des troubles du sommeil ayant un impact délétère sur leur qualité de vie. L’article publié par Schrempf et ses collaborateurs dans le Journal of Parkinson’s Disease démontre que les troubles du comportement du sommeil paradoxal (TCSP) représentent un bon indicateur clinique de l’émergence de la maladie de Parkinson, comparativement à d’autres symptômes précurseurs (olfaction, constipation, etc…) . Également, Schrempf et ses collaborateurs ont observé un lien entre l’utilisation des traitements antiparkinsoniens et l’aggravation de la somnolence diurne ainsi que l’émergence de crises de sommeil excessives. Pour tenter de contrôler ces symptômes, les chercheurs proposent  d’ajuster le traitement en termes de dose, durée et cinétique d’administration.

Lien : http://iospress.metapress.com/content/rxq4n3026057228g/fulltext.pdf